Chauffage-Climatisation

À combien s’estime le budget pour la pose d’une climatisation ?

La climatisation s’appréhende de nos jours de diverses manières, sachant que si certains appareillages fournissent uniquement de la chaleur, d’autres dispositifs assurent aussi bien le rafraîchissement que le chauffage.
Cette diversité de fonctions implique ainsi des différences quant au prix de la pose. Il est difficile d’avoir une idée globale, même de la moyenne des tarifs d’installation, car différents facteurs interviennent dans le calcul. Il vous faudra demander un devis.

Choix du système de climatisation

Le prix des dispositifs de climatisation varie selon leur marque, leur technicité, leur performance et souvent leur capacité à réduire votre facture énergétique. Si quelques dizaines ou quelques centaines d’euros suffisent pour vous procurer un simple système de ventilation, classique en matière de climatisation, vos dépenses d’achat peuvent facilement dépasser le millier d’euros si vous choisissez les climatiseurs électriques mobiles ou monoblocs.
Pour les climatiseurs « split » (monosplits, multisplits) qui sont plus complexes à installer, c’est au niveau du coût de la main-d’œuvre qu’il faudra négocier. C’est aussi le cas si vous vous orientez vers des modèles de climatisation plus performants et moins dispendieux en énergie, principalement la pompe à chaleur réversible. Pour ce type de climatisation, il va vous falloir débourser pas moins de 6 000 euros hors main-d’œuvre.

Les caractéristiques du milieu à climatiser

Très souvent, c’est la dimension intérieure mais aussi le besoin du foyer qui détermine le choix du type de climatisation, et donc aussi le coût de l’installation. Même si le ventilateur est pratique dans les régions au climat chaud, sa capacité en matière de distribution d’air frais est restreinte. Il est surtout utile pour brasser l’air dans la pièce où il est installé.
De même, un climatiseur monobloc ou monosplit est utilisé pour rafraîchir ou réchauffer une seule pièce et les petites surfaces (chambres, bureau, salle d’eau…).
Pour que toute la maison bénéficie de la climatisation, il vous faudra opter pour un climatiseur multisplit ou une pompe à chaleur réversible. L’idéal est d’avoir pensé au type de climatisation à installer au moment même de la conception du plan de votre maison. Ainsi, le choix est plus facile.
Vous pouvez par exemple opter pour une pompe à chaleur réversible qui est plus difficile à installer après la construction. À noter que le coût de ce système de climatisation est amortissable sur quelques années simplement parce qu’il réduit l’utilisation d’énergie primaire (électricité).

Le coût de la main-d’œuvre

L’estimation du prix d’installation d’un système de climatisation dépend enfin du coût du travail de l’entrepreneur. Ce poste de dépenses est minime voire inexistant si vous installez vous-même votre climatiseur monobloc. En revanche, il constitue une large part du devis pour la pose des climatiseurs splits ou de la pompe à chaleur (PAC). La pose de ce type de dispositif peut en effet nécessiter une retouche de la maçonnerie mais aussi de l’installation de câblage, des conduits et de tout le circuit de chauffage.
Un diagnostic peut même être nécessaire pour déterminer le dispositif adéquat. Sachant que la PAC réversible ne sert pas uniquement à la climatisation, l’opération d’installation peut vous coûter dans les 100 euros par m². Cet équipement est néanmoins éligible à des aides étatiques d’acquisition (crédit d’impôt, prime énergie, etc.).